de (et avec) Frank Lepage   
Sur scène, une table de bistrot et une chaise. Sur la table un nez de clown, un verre d
eau, un téléphone portable, et deux jeux de fiches bristol. L'un des jeux est  constitué de cinq fiches, et sur chacune est écrite l'un des mots suivants : aliénation, Domination, exploitation, révolution, lutte des classes. L’autre jeu est constitué d’environ seize fiches : partenariat, projet, Lien social, Habitants, Acteurs, Développement, Mondialisation, Local, Citoyenneté, Interculturel, Démocratie, Diagnostic partagé, Contrat, Evaluation. Un personnage entre en scène. Il est vêtu en jardinier du dimanche : chemise hawaïenne à manches courtes, Short-bermuda, bottes en caoutchouc, chapeau de paille. Il tient un poireau dans une main et un arrosoir dans lautre …

vendredi 24 octobre à 20 heures, salle Georges Conchon, rue Léo Lagrange à Clermont-Ferrand (près de la maison de la culture) Participation libre pour assurer l'équilibre du budget et buffet gratuit à l'entracte. Réservation conseillée avant mercredi 22 au 04 73 36 07 31 ou à atelier.flo@neuf.fr

  «Sculpture sur langue de bois» à la suite du spectacle, une animation sur les « mots langue de Bois » permet de s'approprier le message ludiquement. Chacun peut d'abord compléter les mots du spectacle par un mot qui l'aliène dans son travail ou qui l'oblige à mentir dans son métier. Ensuite, on pourra s'exercer au discours langue de bois soit en « jouant à l'anticolloque », soit par un jeu d’écriture : quelle phrase de mon milieu professionnel (ou associatif) symbolise simplement notre soumission collective aux « mots propres de la pensée Unique » ? Que les spectateurs peuvent ensuite échanger entre eux et dire si cela fait résonance pour eux. Une bonne heure atypique et très participative avec 2 animateurs du Pavé (dont Franck Lepage). Le cas échéant, invitation à « l'atelier de désintoxication » du lendemain

pour ré-agir collectivement : Samedi 25 octobre à 14 heures dans l'atelier de l'APIMAAtelier de désintoxication (de la langue de bois) 

atelier de l'APIMA : rue de l'industrie à Aubière (04 73 27 46 95)

Co-organisé/financé par l'APIMA, la CGT Spectacle , le CRAJEP et les copains de l'UPC (Université Populaire et Citoyenne)