Anoptique
...Trés intéressant ce concept ... Trouvé par hasard en faisant une recherche sur un nom..

perspective-numerique.net

Qu'est-ce que la "perspective numérique"? Il s'agit d'une conjecture: nous serions les acteurs d'une invention majeure, analogue à la " perspective spatiale", qui marqua le passage du monde hiérarchisé du Moyen Age, à celui, géométrisé, de la Renaissance ; analogue aussi à la " perspective temporelle" née il y a deux siècles avec l'invention du télégraphe, et qui domine actuellement (ses " points de fuite" sont les émetteurs de télévision, les moteurs de recherche et les sites web que nous connaissons). La perspective numérique est fondée, non pas sur des points de fuite comme les deux précédentes perspectives, mais sur des codes de fuite, de nature numérique, biologique, génétique, voire quantique, capables d'organiser des formes de commutation acentrée, synchrone ou asynchrone, à l'intérieur de la communauté humaine. Cette dernière perspective serait amenée à prendre le pas sur la précédente. Elle laisse entrevoir des bouleversements de tous ordres, comparables (ou incomparables?) à ceux quie vécurent les Renaissants.


Le groupe de recherche de PERSPECTIVE-NUMERIQUE.NET a pour vocation d'explorer et de construire des points de vue sur cette notion de perspective numérique et de les discuter de manière contributive et ouverte.


" Le concept d'Anoptique est bien entendu à l'opposé de celui du " panoptique", du grec "pan" (tout), qui "est un type d'architecture carcérale imaginée par le philosophe Jeremy Bentham" dont "'l'objectif [...] est de permettre à un individu d'observer tous les prisonniers sans que ceux-ci ne puissent savoir s'ils sont observés, créant ainsi un « sentiment d'omniscience invisible » chez les détenus" (1).

Le concept d' "Anoptisme" s'écarte aussi dans une certaine mesure de celui de l'"Holoptisme", du grec "holos" (entier, tout, totalité), qui "consiste en un espace physique ou virtuel dont l'architecture est intentionnellement conçue pour donner à ses acteurs la faculté de voir et percevoir l'ensemble de ce qui s'y déroule" (2). A en juger par l'opposition des racines grecques, on pourrait même croire qu'il y a un antagonisme radical entre Anoptique et Holoptique. Ce n'est pas tout à fait le cas : si l'Anoptisme, comme l'Holoptisme, "visent à fournir à l'individu une représentation modélisée [...] de l'espace dans lequel il évolue" (3), l'Anoptisme fait son deuil de l'idée de "totalité" de cet espace comme de l'"objectivité" de sa représentation , et insiste au contraire sur l'arbitraire et la subjectivité des points de vue qui président aux modèles et aux règles qui les déterminent.

Pour l'Anoptisme, les relations humaines ne sont pas réductibles à la mise en place d'une boucle de rétro-action cybernétique entre le groupe et l'individu ; l'essentiel est définitivement invisible à nos yeux. Le deuil de l'objectivité est rendu supportable par le fait que chacun est potentiellement auteur des points de vue, et acteur des règles et des codes qu'ils mettent en oeuvre. L'Anoptisme entend fonder de cette manière la légitimité d'une " perpective numérique" à mettre en oeuvre au sein des systèmes sociaux.

Dans cette perspective, l'intelligence collective d'un groupe ne peut se développer que dans la mesure où :

  • chaque individu a accès à au moins une forme de représentation de l'activité du groupe,
  • chacun peut se situer dans cette représentation, et en conséquence faire varier sa situation par l'action,
  • cette représentation est considérée comme légitime par tout un chacun.

Ces représentations collectives évoluent selon l'activité du groupe. Elles en constituent des cartes dynamiques, établies selon certains points des vue. La condition de légitimité ne peut être remplie que dans le cas où chacun a conscience de caractère réducteur des cartes et de l'arbitraire des points de vue qui y président. Enfin chacun doit pouvoir agir sur les règles de constitution des cartes, voire sur leurs points de vue mêmes"


(1) FrWikiPedia:Panoptique
(2) TheTransitionner: Holoptisme
(3) Ibid.
(4) perspective-numerique.net