Accueil
http://multitudes.samizdat.net/

Mise en ligne le mardi 22 juin 2010 par Frédéric Neyrat

Il serait certes tentant d’affirmer que le football représente aujourd’hui ce qu’il y a de pire dans nos sociétés : usages de drogues légales, narcissismes qui tournent à vide, argent facile, ersatz de nationalisme, carburant de violences urbaines et autres formes de racismes, etc. Ce diagnostic explique pourquoi tous nos dirigeants politiques, d’Europe Ecologie à l’U.M.P., déclarent détester le football-spectacle comme méthode de contre-insurrection préventive, mode de déplacement des enjeux sociaux, vecteur para-fasciste, appareil de neutralisation de la pensée (système dit D.C.-B.I.Z. : Destruction des Cerveaux Ballons-Images-Vuvuzela). « Interdisons cette horreur ! », disent-il (Congrès du P.S.D).Pourtant, l’Equipe de France vient de balayer tous ces mauvais procès, à l’occasion de l’écriture d’un texte politique radical, le Manifeste du 20 juin, dont l’exégèse complète demeure encore à faire (certains le comparent déjà au Que faire ?).......................

Multitudes 41 Printemps 2010