Crépuscule des chefs-d'oeuvre
18 nov. 2010
Numéro 335

Par André Rouillé

www.paris-art.com/art-culture-France/crepuscule-des-chefs-d-oeuvre/rouille-andre/

"L'exposition inaugurale «Chefs-d'œuvre» du Centre Pompidou-Metz aura permis d'attirer l'attention sur cette notion à la fois ambiguë, anachronique et superlative de «chef-d'œuvre», qui devrait toujours être utilisée avec modération. Mais le marché de l'art, l'industrie culturelle et les grands médias n'ont pas les mêmes scrupules, qui en usent et en abusent. A quoi les chefs-d'œuvre peuvent-ils bien servir aujourd'hui, à une époque où l'on en fabrique et exhume, reproduit et diffuse tant et tant que l'on les oublie aussi vite qu'ils ont traversé nos écrans et magazines?..........."