www.cas.gouv.fr

Stratégie et prospective :

-  Centre d’analyse stratégique http://www.strategie.gouv.fr/

-  Conseil d’analyse économique http://www.cae.gouv.fr/

-  Conseil d’orientation des retraites http://www.cor-retraites.fr/

-  Conseil d’orientation pour l’emploi http://www.coe.gouv.fr/

 ***

"Placé auprès du Premier ministre, le Conseil d’analyse de la société (CAS) a pour mission "d’éclairer les choix politiques du Gouvernement par l’analyse et la confrontation des points de vue, lorsque les décisions à prendre présentent des enjeux liés à des faits de société" (article I). Il est composé de 32 personnalités de tous horizons "choisis en fonction de leur compétence" (article II)."

  • Actualité: Les Jeunes "Le Premier ministre, Monsieur François Fillon, confie une lettre de mission sur les jeunes à Luc Ferry, Président du Conseil d’analyse de la société.Un rapport sera rédigé et remis au Premier ministre en novembre 2011."
L'ancien ministre de l'Education n'aurait pas donné les cours de philosophie qu'il était censé dispenser depuis la rentrée 2010 à l'université de Paris 7, révèle ce mercredi Le Canard Enchaîné. Et pour lesquels il percevait un salaire. L'ancien ministre a dû s'en expliquer ce matin devant le directeur de cabinet de François Fillon. L'ancien ministre s'est dit, en quelque sorte, victime de la nouvelle loi d'autonomie des universités !      
"Le mauvais élève (Luc) Ferry est convoqué, ce mercredi 8 juin, par le président de la fac. S'il ne se présente pas, l'université est bien décidée à lui réclamer le remboursement de son salaire - 4.499 euros net par mois - pour toute l'année scolaire" (2010-2011), précise le Canard Enchaîné, dans son article intitulé "Un emploi fictif pour le moraliste Luc Ferry".

Dispensé pour présider "un comité Théodule" L'hebdomadaire satirique explique que, depuis 1997, Luc Ferry est employé et payé, sauf quand il était ministre, comme professeur des universités à Paris 7. Mais, précise l'article, "les ministres de l'Enseignement successifs l'ont dispensé d'assurer ses cours en raison des charges qui lui étaient confiées par ailleurs". Le journal rappelle que "depuis 2004, (Luc Ferry) est "président délégué" du Conseil d'analyse de la société, un comité Théodule chargé de pondre des rapports pour Matignon".Obligation d'assurer 192 heures de cours de philo Une dispense qui aurait donc pris fin le 30 septembre 2010. L'ancien ministre de l'Education nationale "a donc obligation de disserter pendant 192 heures par an" devant des étudiants, explique Le Canard. Pour qui l'ancien ministre de l'Education ne s'est jamais présenté, "tout en continuant de toucher son salaire"...................