music.blog.lemonde.fr/2011/11/25/azealia-banks-asap-rocky-2012-sera-harlem/

"Deux raisons pour lesquelles tu vas beaucoup entendre parler du rap de Harlem dans les prochains mois, si c'est pas déjà fait :La première, Azealia Banks, possiblement pas plus qu'un 1m60, capable de cracher des rimes crasseuses sur de l'électro comme d'illuminer l'espace en a capella. Possède aussi cette capacité de faire le grand écart démographique, du public hip-hop pur et dur aux hipsters fluets qui aiment bouger leurs fesses. Genre, elle a fait une reprise de Interpol et les gens se bousculeront pour faire des comparaisons hasardeuses avec M.I.A. ou Nicky Minaj, ne leur faite pas trop confiance...."