Lien vers le facebook Kyrnea - Passeurs d'Images http://www.facebook.com/KyrneaPasseursDimages?ref=hl http://twitter.com/passeursdimages http://www.passeursdimages.fr/Actualites-regionales-Passeurs-d,2601
bandeau-Passeurs-d-images

Le Film du mois - JANVIER 2013


Les Roses noires de Hélène Milano


affiche Les Roses noires
Réalisation : Hélène Milano Documentaire France, 2010
74'  Production : Comic Strip Production
Distribution : Art Ciné Feel - DVD disponible aux conditions d'accès du catalogue Images de la Culture Date de sortie : 28 novembre 2012


 
 
 
 
 
 
Synopsis
Des adolescentes âgées de 13 à 18 ans qui vivent en banlieue ont la parole. Elles parlent de leur langue maternelle, de la langue de la cité, de l'école, de leurs difficultés face au langage normé. Elles expriment leurs contradictions, elles revendiquent leur particularité et l'attachement à l'identité d'un groupe. Traversant la mutation de l'adolescence, c'est la construction fragile de leur vie de femme qu'elles protègent et inventent.

Le film
Le dispositif des Roses noires est simple. Hélène Milano a posé sa caméra face à 14 jeunes filles âgées de 13 à 18 ans et vivant dans des cités de région parisienne et de Marseille. En gros plan ou plan américain, le plus souvent seule, chacune discourt sur le langage de la cité qui lui est propre, mais qui est aussi et surtout sur celui des garçons. Là s'opère un glissement. Du rapport des habitants des cités au reste du monde, on passe au rapport de ces jeunes femmes à leur environnement direct. Ces filles se sentent doublement hors du monde. Si elles aiment d'abord dire que c'est volontaire, presque une fierté, le masque tombe peu à peu, et la souffrance de poindre. Car naître fille c'est naître avec un handicap, nous disent-elles. A la douceur de ces visages et de ces voix vient se cogner la dureté des propos. Se blinder c'est se préserver, tout en perdant une part de soi, son genre même. Les quelques plans d'ensemble sur les immeubles et les alentours renforcent d 'abord ce sentiment de perte d'identité, avant que les filles puissent se revendiquer à travers la danse, le sport, le théâtre. Des témoignages rares et un regard singulier sur la banlieue, l'identité et la féminité.

La réalisatrice
Hélène Milano est comédienne, metteuse en scène de théâtre et réalisatrice. Elle réalise son premier court métrage de fiction intitulé Comme ça j'entends la mer en 2002, et Nos amours de vieillesse, son premier documentaire, en 2005. Les Roses noires est son troisième documentaire. Il a été sélectionné au Festival du Film d'éducation d'Evreux, au Festival de Films de Femmes de Créteil et au Festival du Film documentaire de Lussas.

Presse
Paroles partagées : "Immersion dans la langue des filles de banlieues". 29 mai 2012
Critikat.com : "Comme un garçon". 27 novembre 2012


Le 1er de chaque mois, Passeurs d'images met le projecteur sur un film de long métrage que nous aimons et que nous souhaitons voir diffuser dans le réseau. La mission de Passeurs d'images n'est pas de soutenir des films, mais de proposer à nos publics des films qui traitent des sujets qui les intéressent ou qui soulèvent des questions ouvrant des débats.

Les films sont proposés par toutes les coordinations. Ils pourront ou non être soutenus par les associations professionnelles (ACID, GNCR, AFCAE,..). Ils pourront être en avant première, en sortie salle ou avoir une diffusion indépendante.

Passeurs d'images diffuse des films d'ateliers de pratique artistique (réalisés par les participants), des courts métrages en projections spéciales et pour l'opération « Des cinés, la vie », et près de 450 longs métrages par an en plein air ou en salles.

Passeurs d'images est un dispositif interministériel d'éducation à l'image en direction des publics ayant des difficultés d'accès aux pratiques cinématographiques. Le protocole d'accord relatif au programme Passeurs d'images est signé entre le Ministère de la Culture et de la communication, le Centre national du Cinéma et de l'image animée (CNC), le Ministère de la ville, et le Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative et l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (l'Acsé).